Les bancs de la ville d’Okayama

Okayama, Japon

Les bancs de la ville d’Okayama
Tools for togetherness

30 bancs Hopper. C’est tout ce qu’il a fallu pour transformer la rue principale d’Okayama en un lieu animé où les gens affluent et peuvent se rencontrer. La ville voulait passer d’un centre pensé pour la voiture à un centre pensé pour les gens – objectif atteint !

Une ville moderne doit constamment se réinventer. Et un mobilier urbain intelligent peut contribuer à relever ce défi. Lorsque la ville d’Okayama a voulu renforcer l’attrait et l’animation de son centre, elle a commencé par élargir les trottoirs et y installer plusieurs bancs Hopper. Le résultat : un espace urbain sûr et confortable, où il est agréable de se promener, y compris pour les enfants et les personnes âgées.

Des bancs multifonctions

Le dossier fait également office de table

Les bancs Hopper sont conçus pour s’intégrer au paysage urbain. Ils résistent à toutes les conditions météo et leur cadre en acier galvanisé s’harmonise parfaitement avec les grandes vitrines des magasins environnants. Ces bancs sont également multifonctions – bien plus polyvalents que les bancs urbains traditionnels. Les points d’entrée abaissés et les coins inclinés permettent de s’y glisser facilement par les côtés. La surface supérieure peut servir de table, ou bien de dossier dans le sens opposé.

Les bancs situés devant le Family Mart accueillent alternativement des enfants qui lèchent leur glace et des voisins qui se retrouvent pour discuter et siroter un soda.

Passer de la voiture à la personne

Quel plaisir de disposer d’un endroit où les gens peuvent s’asseoir et profiter de la brise. Les bancs produisent une sensation d’appartenance à la communauté sur un tronçon urbain de nature plutôt passagère. La rue des bureaux préfectoraux d’Okayama est ainsi passée d’une logique pensée pour les voitures à une logique pensée pour les personnes. L’objectif de récupérer une partie de l’espace urbain pour les piétons a assurément été atteint.

Photos: Joji Okamoto